Mezquita-Catedral

Agrandissement d’Almanzor

La vaste intervention d’Almanzor sur l’Aljama de Cordoue  ne présente aucun nouvel apport du point de vue plastique. Contrairement à la richesse déployée par l’agrandissement d’Al-Hakam II, les pièces composant les voussoirs sont imitées par la peinture et il n’y a pas d’alternance entre la brique et la pierre. Malgré cela, la contribution d’Almanzor a été cependant importante dans l’aspect spatial. Il ne faut pas oublier qu’elle fait bien plus que simplement consacrer l’utilisation du module architectonique, car elle permet de configurer définitivement une enceinte ample et bien proportionnée, ce qui fait que cette phase constructive de huit nouvelles nefs du côté oriental, représente la perte de l’axe traditionnel qui articulait l’édifice et l’agrandissement consécutif de la cour vers l’est, et la construction de son réservoir d’eau souterrain.

D’autre part, il ne faut pas non plus oublier que la mosquée d’Almanzor permet une lecture nouvelle, celle que nous offre le témoignage des maîtres tailleurs de pierre qui sont intervenus dans cette phase, comme le démontrent leurs marques sur les fûts et les chapiteaux.

Emplacement
Mezquita-Catedral
Nous utilisons des cookies anonymes

Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez leur utilisation. Plus de renseignements