Mezquita-Catedral

Chapelle de Villaviciosa.

La Grande Chapelle primitive

En tout premier lieu, le culte catholique s’adapte à l’espace de l’ancien oratoire musulman. Ainsi, à partir de la cérémonie de consécration au culte catholique, du 29 juin 1236, le Grand Autel est installé sous la lucarne d’Al-Hakam II. Il faudra donc attendre plus de deux siècles pour voir le développement des premiers ouvrages d’adaptation à la nouvelle liturgie. C’est à l’évêque Iñigo Manrique (1486-1496) que correspond l’exécution du premier grand ouvrage chrétien, avec la construction d’une grande nef gothique. Nous nous trouvons face à un espace à plan basilical soutenu en hauteur par des piliers et des arcs doubleaux brisés. Le recouvrement est composé par une armature en bois à deux versants. Ce sera l’architecte Velázquez Bosco qui, au XXème siècle, réalisera cette découverte et la récupèrera, car durant toute l’époque moderne, elle avait été cachée sous des voûtes. Ce plafond comprend des caissons avec des motifs peints qui représentent des éléments de décoration végétale et des inscriptions en latin et en grec, faisant état de "Jésus, le Rédempteur".

Dans cette grande chapelle primitive il y avait, à l’origine, un programme de fresques d’influence italo-byzantine, daté de 1351. Le cycle, formé par des représentations de saints et de rois, correspond à Alonso Martínez. De tout cet ensemble, nous ne conservons plus aujourd’hui que la Tête de Christ, exposée dans le Musée des Beaux-Arts de Cordoue. 

Emplacement
Mezquita-Catedral
Nous utilisons des cookies anonymes

Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez leur utilisation. Plus de renseignements