Mezquita-Catedral

Stalles du chœur

de Pedro Duque Cornejo

La réutilisation des stalles de l’ancienne grande chapelle sera remplacée par la création d’un nouvel ensemble fastueux. La mission ambitieuse sera possible grâce au legs testamentaire de 120.000 réaux de vellón de l’archidiacre José Díaz de Recalde, en 1742.

Après la présentation des modèles et des projets remis à différents sculpteurs, Duque Cornejo sera désigné pour la réalisation des stalles. Ainsi, le 14 mars 1748, la création de l’ensemble est commencée  il comprendra  30 sièges hauts et 23 sièges bas. Tous seront minutieusement exécutés et décorés avec des sculptures. Les stalles du chœur de la Cathédrale constituent une œuvre magistrale quant à la qualité du matériau utilisé et l’exécution, mais elle ne l’est pas moins si l’on considère la richesse et diversité de son programme iconographique.

D’autre part, le spectaculaire trône épiscopal, commandé de par acte signé le 26 septembre 1752, intègre trois sièges et est conçu à mode de retable, structuré en deux corps et trois sections horizontales. Le registre supérieur, particulièrement remarquable, représente l’Ascension du Seigneur, une figure sensationnelle, grandeur nature, intéressante du point de vue anatomique. La composition est surmontée par la présence de l’archange Saint Raphaël.

 

 

 

Pedro Duque Cornejo

Le sculpteur sévillan, disciple de Pedro Roldán, gagne le concours qui lui permet d’exécuter les stalles du chœur. En date du 31 octobre 1747, le contrat de l’ouvrage est signé et sera valide jusqu’à la mort du sculpteur. Au cours de sa trajectoire professionnelle, il réalisera d’autres missions, comme le retable majeur de l’Église de Saint Louis des Français, à Séville, ou l’ensemble des sculptures de la Basilique de la Vierge des Angoisses, à Grenade

Emplacement
Mezquita-Catedral
Fiche technique
  • Titre: Stalles du chœur de la Cathédrale de Cordoue
  • Auteurs: Pedro Duque Cornejo
  • Date: 1748-1753
  • Matériau et technique: acajou sculpté
  • Emplacement: Chœur
Caractéristiques essentielles de l'œuvre
  • L’ensemble sculptural développe un programme iconographique très intense, structuré comme suit  :

    -Chœur de l’archiprêtre, côté droit. Sièges hauts  : grands médaillons avec des scènes de la vie de Jésus et des petits médaillons avec des scènes de l’Ancien Testament. Sièges bas  : médaillons avec des scènes de la vie des martyrs cordouans

    -Chœur du Doyen. Côté gauche. Sièges hauts  : grands médaillons avec des scènes de la vie de la Vierge et des petits médaillons avec des scènes de l’Ancien Testament. Sièges bas  : médaillons avec des scènes de la vie des martyrs cordouans

Nous utilisons des cookies anonymes

Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez leur utilisation. Plus de renseignements