Mezquita-Catedral

Retable de Notre Dame du Rosaire

d’Antonio del Castillo

Dans la chapelle de Notre Dame du Rosaire se trouve le retable formé par quatre tableaux d’Antonio del Castillo. La mission, conçue comme une image dévotionnelle, correspond au contexte d’une Cordoue frappée par la peste. C’est à cette époque que s’étend le culte et la dévotion au Rosaire et aux Saints. Ainsi, le retable est présidé par la Vierge du Rosaire, flanquée par les intercesseurs Saint Sébastien et Saint Roque, alors que le tableau du Crucifié de l’attique surmonte la composition.

Le tableau central souligne la rotondité de la figure de Marie, qui semble devoir son inspiration aux prototypes de la sculpture de l’époque. Elle est représentée avec un geste maternel et soutient l’enfant Jésus qui joue avec les grains du chapelet qu’elle porte au cou. Des détails, comme le regard de Marie posé sur le spectateur ou la façon dont elle caresse le pied de son fils, révèlent le caractère quotidien et humain qu’Antonio del Castillo confère à cette sainte scène.

La figure de Saint Sébastien martyr constitue un contraste parfait, dans lequel l’auteur déploie magistralement la délicate douceur de la nudité, rehaussée par le traitement de la lumière et par la ligne sinueuse de son corps. De son côté, Saint Roque apparait comme un voyageur, capté dans un élégant «contrapposto» au moment où il retire sa cape pour montrer la plaie de sa cuisse.

Antonio del Castillo

Grand représentant de la peinture Baroque à Cordoue. Ses liens avec la Cathédrale cordouane sont évidents dans de nombreux ouvrages qu’il réalise, parmi lesquels se trouvent les peintures de Saint Assiscle et l’Immaculée Conception de l’Autel de Sainte Marta

Emplacement
Mezquita-Catedral
Fiche technique
  • Titre: Tableaux du Retable de a chapelle de Notre Dame du Rosaire
  • Auteur: Antonio del Castillo
  • Date: 1647
  • Matériau et technique: huile sur toile
  • Dimensions: Notre Dame du Rosaire (194 x 85 cm) et Saint Sébastien et Saint Roque (177 x 56 cm)
  • Emplacement: Chapelle de Notre Dame du Rosaire (mur nord)
Caractéristiques essentielles de l'œuvre
  • Les traits du visage de la Vierge du Rosaire présentent de grandes similitudes avec l’effigie mariale qui apparait dans l’Imposition de la chasuble à Saint Ildefonso, du Musée des Beaux-arts de Cordoue, ce qui nous fait penser qu’Antonio del Castillo a utilisé le même modèle féminin

Nous utilisons des cookies anonymes

Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez leur utilisation. Plus de renseignements