Mezquita-Catedral

Les instruments de paix du marquis de Comares

de Rodrigo de León

Les sources documentaires nous permettent de savoir que, depuis le début, les scènes iconographiques sont placées sur les parties frontales des pièces. Ainsi, si sur un des instruments de paix, nous avons l’Assomption de la Vierge, sur l’autre, il y aura la scène de l’Incrédulité de Saint Thomas.

Ces instruments de paix sont structurés à mode de petits retables, dans lesquels on distingue des éléments comme la caisse, les ornements émaillés ou en pierreries, ou les colonnes qui flanquent les pleins cintres et incluent les thèmes principaux. D’autre part, comme s’il s’agissait d’un couronnement, on y place des volets décorés avec des émaux et les représentations allégoriques des vertus, présidées par la figure de la Charité.

La composition et le style de ces instruments de paix sont plus proches des modèles du maniérisme que de ceux de la Renaissance. Concrètement, ils ont hérité le langage architectonique de Palladio, diffusé au travers des images et gravures qui arrivaient aux mains de l’orfèvre Rodrigo de León. En revanche, d’autres théories se penchent vers une inspiration des conceptions serliennes ou baroques.

Rodrigo de León

Orfèvre actif à Cordoue durant la seconde moitié du XVIème siècle. Son travail se développe dans le cadre de l’orfèvrerie sacré et profane. Les sources ne nous donnent pas beaucoup de données sur sa vie ou sur sa période d’apprentissage, mais nous savons qu’il a été Maître orfèvre de la Cathédrale de Cordoue entre 1581 et 1609, et il fut le premier à exercer cette fonction

Emplacement
Mezquita-Catedral
Fiche technique
  • Titre: Instruments de paix du marquis de Comares
  • Auteurs: Rodrigo de León
  • Date: 1578-1581
  • Matériau et technique: or et argent surdorés, fondu et ciselé, avec des applications d’émaux et de pierreries
  • Dimensions: Assomption (265 x 16 x 8 cm ) et Saint Thomas (265 x 17 x 8 cm) 
  • Emplacement: Trésor de la Cathédrale (Mur nord)
Caractéristiques essentielles de l'œuvre
  • Les instruments de paix avaient une fonction déterminée dans le cérémonial liturgique catholique. Ainsi, durant la célébration de l’eucharistie, le prêtre demandait aux fidèles de se donner la paix, et pour ce faire, ils baisaient cette pièce. Généralement, il y a deux instruments de paix pour former cet ensemble, étant donné que l’un était utilisé par les hommes et l’autre par les femmes

Nous utilisons des cookies anonymes

Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez leur utilisation. Plus de renseignements