Mezquita-Catedral

Chapelle de Sainte Agnès

Sa deuxième fondation arrive dans les dernières décennies du XVème siècle, quand elle est reliée à quatre aumôneries. L’une d’elle, celle qui correspond à la Chapelle de la Musique de la Cathédrale, permettra à de nombreux maîtres de la Chapelle d’en devenir des aumôniers.

La toiture est formée par une coupole appuyée sur des pendentifs. Sa décoration de plâtres est remarquable ainsi que les autres motifs comme la palme, l’épée, l’agneau ou la couronne de lauriers, attributs propres de la représentation de Sainte Agnès.

L’intervention du sculpteur français Baltasar Dreveton marquera le signe esthétique rococo qui caractérise cet espace. Sa représentation la plus importante se trouve dans le retable qui combine du jaspe rouge et noir et du marbre blanc. La composition, inspirée de modèles romains, est configurée comme un seul corps structuré au moyen de colonnes et de piliers classiques. Ces supports élèvent un couronnement complexe, sur la base d’un arc à profil ovoïde. Dans son intérieur se trouve une gloire qui est reliée à une niche qui abrite Sainte Agnès. Cette sculpture, de Miguel Verdiguier, coïncide avec l’iconographie traditionnelle de la Sainte.

La grille de la chapelle, dessinée par Hernán Ruiz III, réalisée par le maître ferronnier Pedro Sánchez Cardeñosa, est un autre de ses éléments remarquables.

Emplacement
Mezquita-Catedral
Nous utilisons des cookies anonymes

Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez leur utilisation. Plus de renseignements